Le Château

La terre de Balzac est un ancien fief. Ancienne seigneurie avec tour et hôtel noble qui relevait de l’évêché d’Angoulême et de la baronnie de Tourriers. Laquelle fut acquise en 1398 par Guy de La Rochefoucauld.

L’hôtel noble dont il reste des vestiges, grande salle voutée du 12ème et 13ème siècle, fut remplacé par la demeure actuelle.  Celle-ci fût édifiée vers 1600 par Guillaume Guez, Trésorier principal provincial à l’extraordinaire des guerres et son épouse Marie de Nesmond, parents de l’écrivain Jean-Louis Guez de Balzac.

On y construit trois nouvelles façades autour de la cour carrée au XVIIIe siècle. Celle-ci créant ainsi un couloir alors que dans l’ancienne disposition les pièces se traversaient pour passer de l’une à l’autre.

On trouve des fresques murales du XVIIe siècle, sans doute commanditées par Guez de Balzac, représentant une architecture en trompe-l’œil et des personnages mythologiques.

Au XVIIIe siècle les transformations ont comporté l’installation d’une salle à manger et d’un salon aux boiseries caractéristiques gommant les angles de la pièce pour des arrondis avec portes de placards concaves.

La cuisine établie au XVIIe siècle dans ce qui fut une chapelle possède encore le bénitier. Elle s’enorgueillit d’une grande cheminée et une pierre d’évier.

Façade sud Façade ouest et sud
Façade cour pavée  

Façade sud et jardin

Canal

Accéder à l’histoire du ChâteauLes visites / Jean-Louis Guez de Balzac

 

Les commentaires sont fermés